fr/fr/images/GuidesAchat/guideAchatPisicine780x130.jpg

Bien choisir sa piscine

Vous recherchez une piscine facile à installer pour profiter du beau temps ? Votre cœur balance entre une piscine en bois ou gonflable ? Prête à l’emploi ou semi-enterrée, suivez le guide et trouvez pas à pas la piscine adaptée à votre terrain ainsi qu’à vos besoins. Matériau, dimension, sécurité, entretien... Découvrez tous les critères et tous les conseils pour choisir à coup sûr la piscine qui vous correspond !

Profitez du beau temps en un instant ! Souple ou tubulaire, la piscine autoportée est vendue en kit. Facile à installer, vous partagerez des baignades estivales avec tous vos proches. Solides et déclinées en plusieurs formes, les piscines autoportées sont de vraies piscines, rapides à mettre en place !

Voir toutes les piscines hors-sol souples

Sélection de piscines bois et métal

BESTWAY Piscine autoportante PVC et polyester - Ronde - Diamètre 5,49 x H 1,22 m

Piscine autoportante PVC et polyester - Ronde - Diamètre 5,49 x H 1,22 m de BESTWAY

Par Habitat et Jardin

429,00 €

En cours de réapprovisionnement

Prête à plonger, il suffit de la poser ! En acier, la piscine hors sol rigide est très robuste. Vendue en kit complet, elle sera rapide à monter. Avec des parois blanches ou aspect bois, elle s’intègrera parfaitement dans votre jardin !

Voir toutes les piscines hors-sol rigides

Véritable tout-terrain, elle est idéale pour tous types de sols ! Naturelle et en parfaite harmonie avec votre jardin, la piscine en bois hors sol est très solide et offre une bonne longévité. Enterrée ou semi-enterrée, la piscine en bois s'adaptera à la configuration de terrain. Vendue en kit, elle s'installe sans perdre de temps !

Voir toutes les piscines en bois

Les 9 critères à regarder

Vos besoins

Vous trouverez deux types de piscines : les piscines hors-sol et les piscines enterrées. Votre choix devra se faire en fonction de votre terrain, de l’espace disponible et de la composition de votre famille. Le plus important est d’identifier et de lister l’ensemble de vos besoins et de vos contraintes.

Les piscines enterrées ou semi-enterrées sont soumises à une règlementation et nécessitent un permis de construire. Les piscines autoportées ou hors-sol sont, quant à elles, plus faciles à installer et exigent dans certains cas une déclaration préalable de travaux. Dans tous les cas, vous devrez bien sécuriser l’accès à la piscine, surtout si vous avez des enfants en bas âge.

Pour garder la tête hors de l’eau, posez-vous trois questions clés : 1. Quelle est la nature de votre sol ? 2. De quelle superficie disposez-vous ? 3. Combien de personnes utiliseront la piscine ?

Dimension, taille, profondeur, matériau… Le reste coulera de source et vous trouverez naturellement la piscine qui correspond à votre famille.

Quelle piscine ?

« Prête à plonger » ou totalement intégrée sur votre terrain, pour déterminer la piscine qui vous convient, vous devrez d’abord analyser les contraintes liées à votre terrain.

La piscine hors-sol ou autoportée est parfaite pour les terrains plats et stables. Facile à monter et démonter, elle s’installe rapidement dans votre jardin, sans travaux de terrassement.

Si votre terrain est en relief, optez pour une piscine enterrée ou semi-enterrée. Même si elle est assez simple à installer, des travaux de terrassement sont à prévoir, surtout si votre terrain est rocailleux ou pentu. Vous trouverez des piscines préfabriquées, livrées en kit.

Enfin, sachez que de nombreuses piscines autoportées peuvent être partiellement enterrées. C’est le cas notamment des piscines hors sol en bois.

Dimension

Détente, natation, jeux aquatiques, plongeons… Pour trouver la piscine adaptée à vos usages, deux critères importants devront attirer votre attention : la dimension et la profondeur.

Pour être à l’aise lors de vos baignades, la taille minimale conseillée est 5 m x 3 m. Vous devrez également estimer le nombre de baigneurs qui utiliseront la piscine. Comptez environ 4 mètres par baigneur.

Vous trouverez en moyenne des piscines enterrées autour de 10 m x 5m. Quant aux piscines hors sol, les dimensions varient entre 3 à 10 mètres de diamètre avec une profondeur 1,30 mètre environ.  

Pour sauter, plonger ou jouer dans l’eau, la profondeur de votre piscine devra être suffisante. Mais attention, plus le volume d’eau sera important, plus l’entretien sera couteux !

Pour une piscine enterrée, prévoyez au moins 2 mètres de profondeur pour plonger. Pour les sauts, 1,5 mètre suffira. Si vous avez des enfants et que les jeux aquatiques feront partie de vos activités favorites, il vous faudra une piscine à fond plat d’une profondeur d’au moins 1 mètre. Dans ce cas, les grands plongeons sont à proscrire !

Emplacement

Sécurisé, intimité, entretien facilité, l’emplacement devra être étudié avec soin.

Si possible, éloignez la piscine des arbres afin d’éviter les feuilles indésirables ou autres insectes attirés par les arbres. Pour plus de confort, préférez un emplacement à l’abri du vent et des regards indiscrets.

Même si cela paraît évident, choisissez un emplacement convenablement ensoleillé ! Vous limiterez ainsi l’utilisation d’appareil de chauffage. Si vous le pouvez, installez votre piscine en fonction des rayons du soleil les moins néfastes pour la peau. Il est vivement conseillé de privilégier une exposition au soleil avant 10 heures et après 16 heures.

Les contraintes liées à votre terrain devront également déterminer l’emplacement. Vérifiez que votre terrain est plat, stable et bien drainé.

N’oubliez pas l’essentiel ! Placez votre piscine à proximité d’un point d’eau et d’une prise électrique afin de la remplir aisément et de brancher le système de filtration. Enfin, la loi vous oblige à installer votre piscine à une distance d’au moins 3 mètres du mur de vos voisins.

Matériau

Acier, bois, PVC, toile en polyester… C’est le matériau qui déterminera la forme et l’implantation de la piscine dans votre jardin.

La piscine en bois est la plus commune. Matériau noble et naturel, le bois supporte bien la pression de l’eau. Résistante et conçue pour durer, elle existe en plusieurs formes : rondes, ovales, rectangulaires ou allongées. La piscine en bois s’intègrera parfaitement à tous types de jardin, sans dénaturer votre décoration extérieure.

Très résistante, la piscine enterrée acier ou autoportée peut être ronde ou ovale. Vous trouverez des piscines hors sol en acier avec des parois blanches ou « aspect bois ». Ainsi, la piscine s’adaptera au mieux à votre jardin.

La piscine gonflable ou tubulaire est souple. Rectangulaires, rondes ou ovales, les piscines tubulaires sont maintenues par une structure métallique surmontée d’une toile en PVC ou polyester. Rectangulaires ou rondes, les piscines gonflables sont en PVC ou en toile polyester. Elle s’équilibre naturellement grâce à la pression égale de l’eau et de la structure.

Installation

Pour profiter des premiers rayons de soleil, il faudra vous y prendre à l’avance, surtout si la piscine enterrée ou semi-enterrée a retenu votre attention.

Si vous êtes pressé et que vous préférez une piscine provisoire, optez pour une piscine hors sol. Vendue en kit, la piscine gonflable ou tubulaire se met en place en quelques heures. Il existe également des piscines rigides vendues avec un kit complet. Deux personnes suffiront pour la monter en un à deux jours environ.

Installée durablement, la piscine enterrée ou semi-enterrée fera partie intégrante de votre jardin. Pour profiter à temps des joies de la baignade estivale, l’idéal est de commencer les travaux entre l’automne et le printemps. Notez que des travaux de terrassement, de remblayage, l’installation de margelles et autres équipements sont à prévoir. Ces travaux prendront plus ou moins de temps en fonction des dimensions et de la profondeur de votre piscine.

Des DVD d’installation sont souvent fournis avec les piscines en kit. Des vidéos d’aide au montage vous aideront à installer votre piscine.

Obligation

En principe, la plupart des piscines hors-sol ne requièrent ni déclaration de travaux ni permis de construire.

Néanmoins, dans certains cas, vous devrez faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Comptez un délai de deux mois environ. Sont soumises à cette obligation : les piscines hors-sol supérieures à 20 m² et d’une hauteur supérieure à 1 mètre. Ainsi que celles placées sous un abri supérieur à 1,80 de haut ou installées sur votre terrain plus de 3 mois.

Pour les piscines enterrées ou semi-enterrées inférieures à 100 m² de surface ou sous un abri inférieur à 1,80 mètre, un permis de construire n'est pas exigé, mais vous devrez déposer une demande de déclaration de travaux. Comptez environ 2 mois.

Sachez que vos obligations diffèrent en fonction de votre commune. Il est essentiel de vous renseigner auprès de votre mairie.

Sécurité

En moins de 3 minutes, un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau ! C’est pour cela que toutes les mesures de sécurité devront être prises, même si votre piscine hors-sol n’est pas soumise à la loi de sécurité.   

Pour une piscine non close enterrée ou semi-enterrée, vous devrez installer l’un des quatre systèmes de sécurité aux normes : alarmes de piscine, barrières de protection, couvertures ou abris de piscine. 

L’alarme à immersion déclenche un signal sonore puissant dès que l’enfant tombe dans l’eau. L’alarme périmétrique délimite une zone de protection par infrarouge signalant la présence de l’enfant.

Vous pourrez au choix équiper votre piscine d’une barrière de protection d’1,10 mètre ou d’un abri de piscine avec un système de verrouillage. Ce dernier devra bloquer l’accès à un enfant de moins de 5 ans. Les bâches ou couvertures de sécurité fermeront carrément la piscine. Souples ou rigides, elles devront résister au poids d’un adulte. Elles sécurisent l’accès au bassin et protègent la piscine contre les saletés. 

Enfin, pour prévenir tous risques d’accident, les baignades devront être surveillées par un adulte. Lorsque vous vous éloignez de la piscine, n’oubliez pas d’enlever l’échelle d’accès.

Entretien

Surveillez la qualité de l’eau chaque saison. Analysez et contrôlez le pH de l’eau une fois par semaine. Quelques bonnes pratiques vous aideront à entretenir convenablement votre piscine. Découvrez toutes les étapes essentielles dans le guide Traitement de l'eau de votre piscine [fichier PDF 2,15 Mo].

Afin de limiter l'apparition et la prolifération de parasites, n'oubliez pas d'effectuer des traitements hebdomadaires à l’aide de produits désinfectants et anti-algues. Vous trouverez les produits d'entretien dans vos magasins Carrefour.

Le filtre à sable se nettoie une à deux fois par semaine. Pour qu’il conserve toute son efficacité, détartrez-le une fois par an et changez le sable tous les 5 ans. Obligatoire pour les systèmes de filtration standards, le manomètre indique la pression de l’eau et les problèmes de filtration. Le temps de filtration est tributaire de la température de l’eau et de l’air. Pour connaître la durée, divisez par deux la température de l’eau. Par exemple, l’eau de votre piscine est à 20°C, comptez au minimum 10 heures en saison estivale.

Branché sur l’aspiration d’eau, le robot nettoyeur vous débarrassera des saletés restées au fond du bassin, voire jusqu’à la ligne d’eau pour certains. Enlevez quotidiennement les feuilles et saletés flottantes   à l’aide d’une épuisette.


Notre sélection de Piscines